Notre histoire

2017 : myRight réunit plus de 25 000 personnes concernées dans le plus grand recours collectif d’Allemagne. Des personnes qui, presque sans exception, auraient renoncé à leurs droits à l’encontre de VW sans l’aide de myRight.


2016 : dans le scandale sur les gaz d’échappement, VW refuse de payer des dommages-intérêts aux consommateurs. Sven Bode et Jan-Eike Andresen forment peu à peu myRight à partir de bankright. Jens Hopfer, qui était responsable du service informatique au temps de la fondation de flightright, est devenu à l’automne directeur informatique de myright.


2015 : Jan-Eike Andresen reprend la direction des affaires européennes de flightright. Flightright devient le leader du marché européen.


2014 : la Cour fédérale de justice interdit toute une série de frais bancaires. Cependant, les banques refusent de rembourser les frais interdits aux clients. Suite à cela, Sven Bode fonde Bankright. En l’espace de trois mois, plus de 6000 cas sont présentés devant la justice. Au total, plus de 1,5 millions d’euros sont remboursés aux consommateurs lésés. Dans une première forme de recours collectifs, les plaintes de jusqu’à 500 victimes sont rassemblées. Avec succès.


2010 : Sven Bode et Philipp Kadelbach fondent flightright, le leader actuel du marché européen pour la défense des droits des passagers aériens.